classification capillaire type de cheveux 3a 3b 3c

Connaître la nature de ses cheveux – partie 1 : le type de cheveux

Depuis quelques temps j’essaie d’entretenir mes cheveux de façon plus naturelle. Mais contrairement à l’utilisation de produits chimiques et plein de silicone on ne peut pas se diriger vers n’importe quel soin ! Pour bien connaître la nature de ses cheveux il faut s’intéresser à deux informations principales ; leur type et leur porosité. Cet article sera découpé en deux parties, et on commence ici avec les types de cheveux et quelques conseils pour adapter vos soins en fonction.

Connaître son type de cheveux pour passer au naturel

J’essaie de me diriger lentement, mais sûrement, vers des soins plus naturels, mais ça n’est pas la chose la plus facile à faire. Il y a quelques mois j’ai fait une cure de sébum, et les résultats laissaient à désirer. Je pense en fait que je n’ai pas pris le temps de bien déterminer la nature de mes cheveux au préalable. C’est pourtant la première chose à faire avant de passer au naturel !

Pour connaître votre type de cheveux, il y a deux éléments à prendre en compte. Le premier point c’est la classification capillaire, qui va permettre de déterminer si vos cheveux sont plutôt fins ou épais, et s’ils sont raides ou bouclés. Le second point c’est votre production de sébum, pour savoir si vos cheveux sont plutôt secs ou gras.

Dans chacun des cas il faut adapter votre routine naturelle en conséquence!

La classification capillaire

Pour déterminer votre type de cheveux, il peut être intéressant de commencer par utiliser la classification capillaire. Elle a été créée (puis complétée) par André Walker, un coiffeur spécialisé dans les cheveux afros. Elle permet de déterminer la forme et l’épaisseur de vos cheveux. Attention cependant, cette classification ne suffit pas pour élaborer votre routine. Elle est plutôt restreinte et il est très possible que vous ne soyez pas dans une catégorie exacte, mais entre deux catégories. Elle permet déjà cependant d’avoir une bonne idée de base pour connaître votre nature de cheveux.

Je vous  mets ici une version illustrée des différents types de cheveux, ainsi que les soins les plus adaptés à chacune des catégories. Mais n’oubliez pas qu’il faut regarder d’autres éléments pour définir votre routine beauté des cheveux, au risque de ne pas avoir les meilleurs soins !

Petites astuces pour déterminer si vos cheveux sont plutôt fins ou épais :

  • Prenez un cheveu et regardez-le à la lumière. Un cheveu très fin sera presque translucide tandis qu’un cheveu épais ne laissera pas passer la lumière.
  • Posez un cheveu sur un objet d’une couleur contrastée : un cheveu fin est difficile à voir si vous vous éloignez, tandis qu’un cheveu épais se verra bien, même de loin !

Cheveux de type 1

classification capillaire type de cheveux type 1

  • 1a : Cheveux raides et fins, qui graissent généralement peu. Ils sont difficiles à coiffer différemment.
  • 1b : Cheveux raides, souples mais avec du volume. Ils sont plus faciles à coiffer que les cheveux de type 1a.
  • 1c : Cheveux raides mais très épais. Les coiffures tiennent mieux.

Les cheveux de types 1 sont généralement assez résistants. Ne les lavez pas trop souvent, surtout s’ils sont en 1a, les cheveux fins sont plus fragiles. Évitez les huiles ou après-shampoing trop nourrissants. Le sébum glisse bien sur des cheveux raides, et en augmenter la production ne ferait que les graisser.

Côté produits : Soignez surtout les pointes à l’aide crème, éviter les huiles très nourrissantes. Utiliser un peigne à dents larges pour coiffer vos cheveux pour bien répartir le sébum.c

Cheveux de type 2

classification capillaire type de cheveux type 2

  • 2a : Les cheveux sont souvent fins et forment naturellement des vagues. Les ondulations sont très lâches. Ils sont faciles à démêler et à coiffer.
  • 2b : Les cheveux ont plus de volume. Les ondulations sont plus serrées et restent bien en place, comme des tresses qui viendrait d’être défaites.
  • 2c : Cheveux généralement épais qui forment des ondulations bien serrées, et qui peuvent même boucler. Ils peuvent être assez difficile à maîtriser et à démêler.

Les cheveux de types 2, sont des cheveux ondulés, dont la forme ressemble à un S plus ou moins serré. Leur forme n’est pas tout à fait raide, mais ils ne font pas de boucles très définies. Ils peuvent être assez difficiles à coiffer et ont tendance à faire des frisotis. Les cheveux qui font des ondulations doivent être hydratés ou nourris (je vous expliquerai la différence dans la partie 2 de cet article), mais sans trop les alourdir. Il peut être donc compliqué de trouver une routine pour ce type de chevelure. Ils sont plutôt fragiles et peuvent se casser facilement.

Côté produits : Utilisez des mousses pour redéfinir les boucles. Utiliser des crèmes ou des gels avec une consistance légère plutôt que des crèmes ou huiles très nourrissantes. Laisser vos cheveux sécher à l’air libre au risque de grandement abîmer vos ondulations ! Si vous vous prenez un sèche cheveu, utilisez uniquement l’air froid. Utiliser une brosse en bois ou un peigne aux picots espacés pour les brosser.

Cheveux de type 3

classification capillaire type de cheveux 3a 3b 3c

  • 3a : Les cheveux forment des boucles larges et bien dessinées. Plus les cheveux sont longs, mieux les boucles sont définies. La forme des boucles peut varier grandement en fonction du climat.
  • 3b : Les cheveux sont un mixte entre des boucles larges et des boucles serrées. Ils sont souvent épais.
  • 3c : Cheveux avec des boucles très serrées (comme sur un tire-bouchon). La texture peut être un mélange entre des boucles et des cheveux crépus.

Les cheveux de type 3 sont des cheveux qui forment des boucles définies (comme un 8) et qui ont du ressort. Ils sont difficiles à lisser et cela les abîme donc il vaut mieux éviter ! Les boucles sont fragiles et souvent sèches, ils faut bien les hydrater.

Côté produits : Utilisez des crèmes et gels pour disciplinez les boucles et les nourrir sans trop les alourdir. N’utilisez pas de sèche-cheveux ou de lisseur. Vous pouvez faire des co-wash (lavage à l’après-shampoing) de temps en temps pour nourrir les boucles en profondeur.

Cheveux de type 4

type de cheveux 4a 4b 4c classification capillaire

  • 4a : Les cheveux sont très frisés, mais les boucles sont bien définies. Il peut être très fin mais il est plus facile à hydrater que les deux types suivants. Les cheveux peuvent pousser vers le bas.
  • 4b : Les cheveux forment des Z très serrés (et non des boucles). Ils poussent vers le haut. Ils sont très fragiles. Si vous les étirer ils ne seront pas totalement droit mais feront un S distendu. Démêlés, ils prennent une texture cotonneuse et très douce.
  • 4c : Les cheveux sont crépus mais pas du tout bouclés. Ils ont une texture cotonneuse. Ils sont très fragiles et très secs et emmêlés.

Les cheveux de type 4 sont les plus difficiles à maîtriser. Ils sont crépus, c’est à dire que les cheveux poussent en spirale et couchés sur le cuir chevelu. Ils ont tendance à être très secs, fragiles et cassants. Les cheveux peuvent pousser, mais ils rétrécissement jusqu’à 75% de leur longueur du fait des boucles et frisettes très importantes. Évitez les lissages et défrisages, qui ne feront que les abîmer. Évitez aussi les tissages très serrés, qui risquent de les casser.

Côté produits : Il faut nourrir et hydrater vos cheveux en profondeur ! Espacez vos lavages, privilégiez les co-wash. Faites des soins à l’huile régulièrement. Ne les brossez pas, ou uniquement avec un peigne à dents très espacées. Utilisez de l’huile pour les démêler. Si vous désespérez de les voir pousser, faites des bains d’huile de coco en soin.

Et voilà, c’est terminé pour cette première partie pour connaître votre type de cheveux ! Comme je vous l’ai déjà dit, savoir dans quelle catégorie vous êtes ne suffit pas à adapter votre routine. Il faut également connaître la porosité de ses cheveux, à lire dans cette deuxième partie !

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

Comments are closed.