test de porosité cheveux

Connaître la nature de ses cheveux – partie 2 : le test de porosité

Hello ! Il y a quelque temps je vous avais fait un article pour connaître la nature de vos cheveux en définissant leur type. C’est une étape importante de bien connaître le fonctionnement de nos cheveux quand on veut passer au naturel. Mais connaître son type de cheveux, ne suffit pas. Voici donc la suite : le test de porosité ! Qu’est-ce que c’est ça ? Eh bien je vous explique tout ! Et vous trouverez aussi en bas de cet article, le nom du gagnant de mon concours facebook :)

test de porosité cheveux

La porosité des cheveux

Les cheveux sont constitués d’écailles, qui sont plus ou moins resserrées. Lorsqu’elles sont très serrées, les cheveux sont plus imperméables à l’eau ou aux produits que vous appliquerez dessus. A l’inverse, si les écailles sont très ouvertes, les cheveux n’auront aucune étanchéité.

La porosité correspond à une grande ouverture des écailles. Le but est donc de déterminer la porosité de vos cheveux. Elle peut être faible, moyenne ou forte.

  • Porosité faible : Les écailles des cheveux sont très serrées. Les produits pénètrent mal dans les écailles et en ressortent avec autant de difficulté.
  • Porosité moyenne : Les écailles sont légèrement ouvertes. Les produits sont bien absorbés et ressortent facilement du cheveu.
  • Porosité forte : Les écailles sont très ouvertes. Les produits sont à peine absorbés, aussitôt ressorti.

Des cheveux en bonne santé ont une porosité faible ou moyenne. Une porosité forte signifie que vous avez des cheveux très abîmés ! Il faudra donc faire d’autant plus attention.

Mais comment connaître la porosité des cheveux ? Eh bien il existe un test très que je vous explique en photo !

connaître la porosité de ses cheveux

Le test de porosité

  1. Récupérer des cheveux (sur votre peigne ou votre brosse par exemple) ou une mèche coupée (si vous en avez la motivation !)
  2. Laver-les à l’aide d’un shampoing ou d’un savon doux (sans ingrédients nocifs, dont la liste est ici !)
  3. Rincer-les abondamment et laisser-les sécher pendant plusieurs heures
  4. Prenez un verre rempli d’eau à température ambiante (il suffit de le laisser un moment à l’air libre avant de passer à l’étape suivante)
  5. Déposer vos cheveux dans le verre

Voilà, quatre étapes d’une extrême complexité ! ^^ Il faut ensuite analyser le résultat. C’est de la science de haut niveau vous allez voir :

  • Si la mèche reste à la surface de l’eau : vos cheveux sont très peu poreux
  • La mèche coule très lentement et s’arrête au milieu du verre : vos cheveux sont moyennement poreux
  • Si la mèche coule rapidement au fond du verre : vos cheveux sont très poreux
test de porosité cheveux dans verre d'eau
Après 10min d’attente, ils flottent toujours !

Adapter vos soins selon la porosité de vos cheveux

Vous avez fait le test de porosité ! Il faut maintenant adapter vos soins en fonction des résultats. Et aussi en fonction de votre type de cheveux. Si vous utilisez des produits qui ne sont pas adaptés à votre chevelure, cela risque d’abîmer vos cheveux sur le long terme. Et vous allez surtout vous compliquer la vie en passant aux soins naturels. Car sans sulfates, et autres produits nocifs, il sera difficile de masquer la réelle nature de vos cheveux.

Cheveux avec une faible porosité :

Vos cheveux ont besoin d’hydratation, car les produits et l’eau ont du mal à pénétrer. Avant chaque soin, rincez vos cheveux à l’eau chaude ou tiède pour ouvrir les écailles. Vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux (mais uniquement avec un conducteur de chaleur au risque de les abîmer à la longue !). Pendant les soins, gardez vos cheveux sous une serviette ou dans du cellophane pour conserver la chaleur (et les écailles ouvertes donc).  A la fin des soins utilisez une huile sèche (jojoba, argan) pour sceller l’hydratation.

Les produits à éviter : les huiles grasses, le beurre de karité, et tous les produits trop nourrissants. Les produits trop acides qui ont tendance à resserrer encore les écailles. Évitez aussi le henné.

Les produits conseillés : Le gel d’aloe vera ou de lin, sont idéals pour bien hydrater les cheveux ! Les huiles sèches, les humectants (par exemple la glycérine végétal) et sprays hydratants, seront aussi très efficaces. Attention, l’eau ne suffit pas à hydrater en profondeur. Faites des gommage de temps en temps, permet aussi de retirer les résidus, que les cheveux peu poreux ont tendance à garder. Le bicarbonate peut être utiliser au lavage (en pâte mélangée à l’eau), mais attention : pas plus d’une fois par mois, car c’est agressif pour le cuir chevelu !

Cheveux avec une porosité moyenne :

C’est une bonne nouvelle ! Cela signifie que les cheveux ne manquent ni d’hydratation ni de nutrition. L’idéal est donc d’alterner des soins hydratants et des soins nourrissants (voir dans la porosité faible) et garder votre routine. Il faut surtout vérifier que les cheveux ne deviennent pas de plus en plus poreux au fil du temps et que cette porosité moyenne ne soit pas une transition vers une porosité très forte.

– Les produits à éviter : les sèche-cheveux, lisseurs ou autres ustensiles chauffants qui vont abîmer les cheveux sur le long-terme.

Les produits conseillés : Gel d’aloe vera, beurres, huiles. Le tout en alternance.

Cheveux avec une porosité forte :

Vos cheveux ont principalement besoin de nutrition (même si dans ce cas l’hydratation leur sera aussi bénéfique). Le problème c’est que vos cheveux absorbent et rejettent les produits très vites et sont donc mal nourris. Ils sont souvent très fragiles et cassants. Il faut donc en prendre grand soin et les réparer en profondeur. Rincez vos cheveux à l’eau tiède, ou froide et évitez l’eau chaude au maximum.

Les produits à éviter : bannissez les sèches-cheveux, fer à lisser. Ne les brossez pas, ou uniquement avec un peigne en bois à dents larges. Évitez au maximum l’eau chaude et la chaleur.

Les produits conseillés : Les produits très nourrissants, les beurres (de karité ou de coco). Les huiles grasses, les masques protéinés (le lait végétal fonctionne aussi bien que le lait animal si vous êtes vegan). Utiliser aussi des produits acides pour bien fermer les écailles (rinçage au vinaigre de cidre ou soin au jus de citron). Scellez vos hydrations et soins nourrissants avec une huile végétale (jojoba).

 Et voilà ! Avec tous ces éléments, vous pourrez commencer à installer une routine vraiment adaptée à vos cheveux. Alors vous aviez déjà fait le test de porosité ? Quel est votre résultat ?

Résultat du concours facebook :

Félicitations à Emilie Rogy, qui remporte un coffret Zéro Déchet de Lamazuna d’une valeur de 39€ ! Envoie-moi un message privé sur facebook ou via ce blog pour que je puisse t’envoyer ton colis :)

Enregistrer

Enregistrer

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

2 commentaires, ajoute-le tien ! ^^

  1. Charlène

    Ton article est génial et tombe à pic! Je ne connaissais pas du tout ce test de porosité et il va bien m’aider à trouver ma routine soin. Je trouve que c’est assez difficile et long de trouver les soins adaptés à mes cheveux… Tes articles m’aident beaucoup :)
    belle soirée :)
    Charlène

    • Caroline

      Merci Charlène ! Je suis encore en recherche d’une routine parfaite de mon côté aussi, il ne faut pas se décourager ^^

Tu me laisses un petit mot ? ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*