cirque avec des animaux chameau bosse tombée

Cirques avec animaux : pourquoi faut-il les interdire ?

Bonjour tout le monde ! Maintenant que j’ai rendu mon mémoire, je suis totalement fraiche et disponible pour mon blog. Alors, autant entrer dans le vif du sujet : les cirques avec animaux ! Pourquoi nous ne pouvons plus les tolérer et comment se battre pour les interdire  ? J’ai crée une pétition contre les cirques avec animaux à Moliets-et-Maa et elle a récolté plus de 1000 signatures en 4 jours. C’était donc l’occasion de vous parler de ce sujet qui me tient à cœur et de vous expliquer ce que je compte faire de ma pétition !

Dans cet article, je vais principalement parler des animaux sauvages, puisque c’est le débat actuel. Mais toutes ces questions peuvent également se poser pour des animaux domestiques.

cirque chameau

Cirques avec animaux sauvages : que dit la loi ?

C’est dans le Code de l’Environnement, que l’Arrêté du 18 Mars 2011 fixe l’autorisation et les conditions de détentions des animaux non domestiques dans les établissements de spectacle itinérant. L’identification, les conditions de détention et de transports, l’utilisation dans les spectacles sont notamment réglementés.

Je souhaite tout de suite être claire là-dessus, car c’est un argument qui revient fréquemment de la part des défenseurs des cirques. Ce n’est pas parce que la loi existe, que la loi est bonne.

Voici ce que dit notamment l’article 9 de cet arrêté sur les représentations en public de ces animaux :

III. – Les animaux ne peuvent pas participer aux spectacles si :
― leur état de santé ne le permet pas ;
― le type de participation est susceptible de nuire à leur état de santé ;
― la sécurité du public et du personnel ne peut être assurée, en raison notamment de leur comportement ou de l’insuffisance de leur maîtrise.

Or, même si les animaux ont en apparence une bonne santé physique, il ne peuvent pas avoir une bonne santé mentale dans les conditions de détention et de traitement des cirques. Et la loi se contredit elle-même avec l’article L214-1 du code rural :

Article L214-1. Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.

Et en ce sens, aucun animal sauvage ne pourraient être utilisés dans les spectacles, puisque les cirques ne peuvent répondre à leurs impératifs biologiques !

cirque fauves en captivité

Pourquoi les cirques avec des animaux sont cruels ?

L’amour des bêtes

Un autre argument très prisé par les cirques avec animaux, c’est que ces derniers sont aimés et choyés par leur dompteur, que c’est un métier de passion et que ceux qui les entourent ne veulent que leur bonheur.

Alors, non, je ne remettrai jamais en cause l’amour que ressent un dompteur pour les animaux sauvages qu’il a élevé, ni ses bonnes intentions. Mais aimer être au contact d’un animal, ce n’est pas aimer un animal. Le véritable amour et respect que les animaux méritent d’obtenir de notre part, c’est la possibilité de s’épanouir dans leur milieu naturel. Même si cela signifie que les humains ne pourront plus avoir de contact avec eux.

Il n’est pas justifiable non plus de faire passer nos envies, nos plaisir ou notre fascination avant le bien-être d’un animal qui vit dans des conditions aussi peu naturelles pour lui.

Le syndrome de Stockholm

Si les animaux sauvages peuvent devenir très proches de leurs dresseurs, comme c’est souvent le cas pour les fauves, c’est parce qu’ils recherchent une interaction sociale dont ils sont privés. Ils en on besoin pour leur développement et n’arrivent pas à le trouver autrement dans des milieux captifs. Ce n’est pas par amour, c’est par nécessité. Priver un animal de contacts et d’interactions avec son espèce, pour la détourner sur soi, est un acte de cruauté.

Les orques aussi, sont proches des dresseurs et viennent vers les hommes, lorsqu’ils vivent des aquariums tels que Marineland. Ils ne sont pourtant pas heureux ni épanouis. La population en a pris conscience et la loi a été adaptée. Alors pourquoi ne pas l’admettre pour les animaux de cirques également ?

Nous ne pouvons pas non plus comparer le fait d’adopter (et non acheter) des chats ou des chiens, que nous avons domestiqués et que nous condamnons à mourir s’ils se retrouvent à la rue (soit parce qu’ils ne peuvent pas survivre, soit parce que nous participons à leur prolifération qui les mènent à l’euthanasie). Nous avons le devoir de nous en occuper. Ce n’est pas le cas des animaux sauvages, même s’ils sont nés en captivité, ils peuvent être replacés dans des réserves dans de meilleures conditions.

cirques avec animaux une prison

La souffrance des animaux de cirques

Maintenant, parlons peu, parlons biologie. Je me suis appuyée sur le mémoire de thèse d’Emilie Wenisch pour compléter mes connaissances sur le sujet. De quoi souffrent concrètement les animaux vivants dans des cirques ?

  • D’un manque d’espace :

C’est l’un des principaux problèmes. Éléphants, tigres ou encore chameaux, ils ont tous besoin de beaucoup plus d’espaces qu’on ne pourra jamais leur offrir en captivité.

  • Des interactions sociales inadaptées :

Un éléphant a besoin de vivre dans un large groupe. Un tigre vit en solitaire. Imposer la solitude ou le contact d’espèces différentes à des animaux les placent dans des hautes conditions de stress.

  • La vie sur les routes :

Un spectacle itinérant, c’est un peu le principe de bouger en permanence. Si vous avez des animaux, vous devez vous rendre compte que les transports peuvent être très stressant pour eux. Imaginez, une vie passée à le faire !

  • Le manque de stimuli :

Que ça soit des odeurs ou des stimuli visuels. La vie itinérante, les espaces restreints et le manque de déplacement (par eux-même pas en camion, tu vois ?) ne leur permet d’avoir assez de stimuli proches de leur environnement naturel.

  • Des conditions climatiques :

Les lions vivent dans des climats très chauds, les ours dans des climats froids, les tigres dans des climats tropicaux. En France on se paie l’été et l’hiver à température ambiante. Pas adapté.

  • De la lumière et des sons :

La lumière et les sons peuvent être très stressants pour les animaux. Par exemple face à la foule, sous les chapiteaux avec des éclairages violents, sur les routes ou près des bords de route avec des bruits qu’ils ne comprennent pas.

  • Les spectacles :

Sauter dans des cerceaux de feu, se tenir debout ou encore jongler. Vous pensez vraiment que les animaux apprennent ces tours pour être gentils avec leur dompteur ? Un animal sauvage se dresse par la force, la privation de nourriture ou la peur.

Parmi les symptômes mentaux qu’on retrouve fréquemment chez les animaux sauvages en captivité, il y a la stéréotypie (mouvements répétés de façon anormale), l’apathie, le manque d’appétit ou encore l’agressivité.

Pour contrer cela, les animaux sont généralement médicamentés…

Les zoos n’arrivent déjà pas à se rapprocher suffisamment des milieux naturels pour éviter ces symptômes, comment des cirques pourrait y arriver ?

cirque camion cage fauve

Que faire pour interdire les animaux dans les cirques ?

Pour faire changer la loi, il faut arriver à convaincre le gouvernement. Nous avons réussi à le faire pour les spectacles d’animaux marins, nous pourrons aussi y arriver pour les cirques ! Voici quelques conseils pour agir :

  • En parler

Une étape si simple et pourtant la base ! Communiquer sur la souffrance des animaux de cirque est la première chose à faire. Beaucoup de personnes n’en n’ont pas conscience, certains préfèrent ignorer la réalité. En les mettant face à des faits, vous arriverez déjà à convaincre des personnes !

  • Signer et créer des pétitions

Votre ville accueille un cirque avec des animaux ? Vous pouvez créer une pétition et la partager au maximum. Si elle recueille beaucoup de signatures vous pouvez la transmettre à la ville pour lui signaler que cette cause est suivie par la population. Vous pouvez également signer des pétitions d’envergure nationales lancées par des associations : Celle de 30 millions d’amis ou encore de One Voice.

  • Manifester

Élever la voix et défiler, c’est encore une autre façon de se faire entendre. Plus on sera nombreux et plus on aura de chance d’être écoutés !

  • Écrire aux mairies

Ces dernières ont la possibilité de faire passer un arrêté pour interdire des cirques avec animaux sur leur commune. Vous pouvez leur écrire sur le sujet.Vous pouvez également demander à rencontrer vos élus locaux pour discuter avec eux et les sensibiliser sur le sujet. Certaines associations peuvent vous aider, vous trouverez toutes les infos sur le site de PETA !

  • Promouvoir les cirques sans animaux

Le Cirque du Soleil, le Cirque Plume et bien d’autres ! Ce sont des cirques qui vous proposent des spectacles magnifiques… et sans animaux ! Jospeh Bouglione  a décidé de rejoindre le banc des cirques sans animaux depuis cette année, d’autres cirques peuvent aussi le faire ! Si nous privilégions les cirques sans animaux et les encourageons, alors nous pourrons faire bouger les choses.

Et évidemment il faut boycotter tous les cirques avec des animaux !

Ma pétition pour faire interdire les cirques avec des animaux à Moliets-et-Mâa

Et maintenant je voudrais revenir sur ce qui m’a poussée à écrire cet article (qui tombe en plein dans un thème d’actualité !). J’ai lancé une pétition cet été pour demander l’interdiction des cirques avec animaux à Moliets-et-Mâa, dans le Sud-Ouest de la France.

Pourquoi Moliets ? C’est une destination que je connais très bien, que j’aime plus que tout. Sauf que chaque année, la ville accueille des cirques avec des animaux et ça me rend malade ! Alors j’ai lancé cette pétition, parce que je me suis dis qu’il était temps de faire quelque chose.

Et elle a récolté plus de 1000 signatures en 4 jours !!!

Depuis, elle stagne un peu mais ce n’est pas grave. Car ces réactions du monde entier m’ont donnée un immense espoir. Et que j’ai atteint un nombre que je rêvais sans y croire !

Que vais-je faire de cette pétition ?

Je souhaitais dans cet article vous expliquer comme je vais utiliser la pétition. En espérant que cela aboutisse à quelque chose.

Tout d’abord je vais l’envoyer en recommandé à la mairie de Moliets. J’espère faire mon petit effet lorsqu’ils découvriront que cette pétition a récolté plus de signatures que la ville n’a d’habitants (elle vit principalement du tourisme).

Ensuite je demanderai un rendez-vous avec la maire de Moliets, Aline Marchand et j’espère avoir un échange productif avec elle sur le sujet. Je n’ai aucune idée de ce que cela peut donner. Mais vous m’avez insufflé beaucoup d’espoir et je compte me battre pour que cette pétition n’ait pas été signée en vain !

Vous pouvez évidemment continuer de la signer, on n’a jamais assez de signatures ^^ Et je vous tiendrai informé.e.s de la suite !

Merci !

interdire les cirques avec animaux

Sources :

– Cirques de France : De quoi souffrent-ils ?
– Thèse de Emilie Wenisch : Les stéréothypies des animaux élevés en captivité
– Code de l’environnement

Enregistrer

Enregistrer

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

2 commentaires, ajoute-le tien ! ^^

  1. Merci pour cet article très intéressant. Effectivement, même si il y a une loi, elle n’est pas forcément bonne. Pour moi les cirques se servant des animaux sont comparables aux esclavagistes. C’Est intolérable! Et tes arguments (manque d’espace, climat inadapté, dressage par la peur…) montre bien que cette situation doit cesser. Je vais d’ailleurs aller signer ta pétition. Sur ce bonne après midi,
    Mimi

    • Caroline

      Merci Mimi pour ce commentaire ! Et pour la pétition <3 J'ai vu que tu l'avais partagée !

Tu me laisses un petit mot ? ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*