comment connaître son type de peau

Connaître son type de peau

La slow cosmétique consiste à utiliser des produits cosmétiques écologiques, sains et naturelsJulien Kaibeck, est le pionnier de ce mouvement qui cartonne pour les adeptes du naturel. Comme je m’y suis mise depuis quelques mois, j’ai eu envie de vous partager mes découvertes. Après avoir plutôt parlé des cheveux, passons aux soins du visage ! La première étape très important consiste connaître votre type de peau. Voici donc les différentes techniques pour reconnaître vous-même votre type de peau et adapter vos soins au naturel.

connaître son type de peau

Pourquoi faut-il connaître son type de peau ?

Vous ne trouvez pas qu’il est vraiment compliqué de bien connaître son type de beau ? Même en demandant conseils à des professionnels je n’ai jamais eu de résultats satisfaisants. Un coup ma peau était mixte, puis sèche, puis grasse… bref personne ne pouvait me le dire alors comment pouvais-je le deviner ?

Ce que je savais, c’est que ce que je me mettais sur le visage n’était pas du tout naturel. C’est là que j’ai commis une grosse erreur. Une amie adepte des soins naturels, m’a expliqué qu’elle ne se mettait plus rien sur le visage, sauf un peu d’huile de temps en temps. Et c’est vrai que sa peau était très jolie. Donc j’ai décidé de faire pareil, mais comme je ne connaissais pas grand chose aux huiles j’ai tout simplement arrêté de mettre quoique ce soit sur ma peau… pendant 2 ans ! Erreur fatale.

J’ai donc eu le combo gagnant de la peau totalement déshydratée qui desquame et prend des rides et de la peau grasse non traitée qui m’a donné des pores plus ouverts que le Vésuve en éruption.

Aujourd’hui, j’ai compris qu’elle pouvait se contenter d’un peu d’huile car son type de peau lui permettait cette démarche quotidienne. Elle savait qu’elle n’avait pas besoin de plus. De mon côté j’ai voulu me lancer là-dedans sans rien connaître des huiles ni du fonctionnement de ma peau ! Et j’en paye encore les conséquences aujourd’hui.

Cet article est donc là pour vous aider à déterminer correctement votre type de peau et adapter vos soins en fonction ! Sachez cependant que la démarche vers les soins naturels n’est pas évidente. Il vous faudra tâtonner et tester différents produits avant de trouver la routine qui vous convient. Notez aussi que les effets, positifs ou négatifs peuvent mettre du temps avant d’apparaître !

Test à faire pour connaître son type de peau

Je vous propose un petit test à réaliser très simple qui peut vous orienter sur votre type de peau.

  • Démaquillez-vous si vous l’étiez puis lavez votre visage avec un savon doux ou un hydrolat
  • Attendez au moins 2h, sans toucher à votre visage
  • Prenez un mouchoir en papier ou un sopalin et appuyez-le contre votre visage pendant une trentaine de secondes

Maintenant examinez le mouchoir et regardez ci-dessous quel type de peau vous correspond :

Vous avez la peau normale si :

  • Votre mouchoir ne présente pas de résidus gras
  • Vous avez une peau lisse et des pores resserrés
  • Vous ne ressentez pas de tiraillement sur votre visage
  • Votre teint est naturellement lumineux et mat

Adaptez vos soins naturels pour un type de peau normale : votre peau est saine, cela signifie qu’elle a besoin de peu de soins ou ceux que vous faites actuellement suffisent !

Si vous voulez passez au naturel, pour nettoyez votre visage choisissez des hydrolats de fleur d’oranger ou de lavande. Côté hydratation vous pouvez vous tourner vers l’huile de jojoba ou opter pour une crème hydratante riche en huile, qui protègera la peau des pollutions extérieures.

Vous avez la peau sèche si :

  • Votre mouchoir ne présente pas de résidus gras
  • Votre peau est lisse et les pores resserrés
  • Vous ressentez très régulièrement des tiraillements sur votre visage
  • Votre peau desquame (peaux mortes sur votre visage)
  • Vous pouvez apercevoir des petites stries et votre peau est rugueuse au touché (la fameuse peau de crocodile)

Adaptez vos soins naturels pour un type de peau sèche : Il faut veiller à ne pas assécher encore plus votre peau. Pour la laver, vous pouvez utiliser un savon surgras. Pour les hydrolats, dirigez-vous vers la fleur d’oranger, le bleuet ou encore la camomille. Enfin pour l’hydratation tournez-vous vers le beurre de karité, l’huile de coco, d’argan, de macadamia ou encore l’huile de bourrache ou d’onagre. Vous pouvez aussi choisir une crème hydratante riche en huile qui protègera bien votre peau des agressions extérieures.

Faites aussi régulièrement des gommages pour vous débarrasser des peaux mortes.

Vous avez la peau grasse si :

  • Votre mouchoir présente des résidus gras un peu partout
  • Vous avez souvent des boutons
  • Vous êtes sujet aux point noirs et microkyste (boutons sous peau) partout sur le visage
  • Vos pores sont ouverts
  • Votre peau se met à briller facilement (soleil, pollution)
  • Vous avez une peau épaisse, et le teint terne

Adaptez vos soins naturels pour un type de peau grasse : Lavez votre peau avec une eau micellaire ou un hydrolat de géranium (idéal pour les pores ouverts), de romarin à verbénone, d’eucalyptus ou d’hamamélis. Côté hydratation vous pouvez opter pour l’huile de jojoba, de noisette ou de nigelle, qui est idéale pour les peaux à problème. Utilisez aussi des huiles essentielles de tea trea, d’ylang ylang, de lavande vraie, en ajoutant quelques gouttes à vos préparations.

Côté gommage choisissez des gommages sans grains ou des gommages très fins à l’argile, au rhassoul ou tout simplement avec une éponge de konjac.

Vous avez la peau mixte si :

  • Votre mouchoir contient des résidus uniquement sur la zone T
  • Vos pores sont plutôt resserrés sur les joues et ouverts sur la zone T
  • Vous présentez des caractéristiques de la peau grasse et de la peau normale ou sèche.

Adaptez vos soins naturels pour un type de peau mixte : La peau mixte est la plus courante, elle peut être à tendance sèche/normale ou plutôt grasse. Il faut adapter vos soins en fonction. Vous pouvez opter sans soucis pour un hydrolat de géranium, d’hamamélis, de rose (très bien pour les peaux matures). L’huile de jojoba convient très bien aux peaux mixtes, tout comme l’huile de noyau d’abricot. Et n’hésitez pas à terminer votre hydratation avec un peu de gel d’aloe vera. Vous pouvez bien évidemment mélanger plusieurs huiles pour profiter de différentes vertus.

slow cosmétique type de peau

Différence entre la peau sèche et la peau déshydratée

Tous les types de peau peuvent être déshydraté. La déshydratation n’est donc pas un type de peau mais un état de la peau. Une peau déshydratée d’eau, contrairement à une peau sèche qui manque de corps gras.

La déshydratation présente des symptômes quasiment identiques à la peau sèche, mais elle rend notamment la peau très terne.

Pour savoir si votre peau est déshydratée vous pouvez pincer votre joue et faire ensuite rouler vos doigts. Si vous apercevez des stries et qu’en relâchant votre peau met du temps à reprendre forme, c’est que vous manquez d’hydratation.

Adaptez vos soins naturels à la peau déshydratée : Faites des hydratations au beurre de karité,  à l’huile d’argan, de rose musquée ou l’huile de germe de blé. Vous pouvez aussi appliquer une crème riche en huile. Et terminer par le gel d’aloe vera qui vient sceller l’hydratation.

Savoir si on a une peau sensible

Comme pour la déshydratation, la peau sensible peut impacter tous les types de peau. Cependant les peaux grasses et acnéiques y sont plus sujettes. Votre peau est sensible si elle marque et rougit facilement. Des rougeurs peuvent s’installer dans le temps, principalement sur les joues, le nez et le menton. Cela est dus à de petits vaisseaux qui éclatent sous la peau. Il est très important de bien protéger une peau sensible.

Adaptez vos soins naturels à la peau sensible : Pour les hydrolats tournez-vous vers la camomille, la carotte, la lavande vraie ou la menthe poivrée, qui ont tous des propriétés apaisantes. Côté hydratation, il faut protéger votre peau, idéalement avec une crème riche en huile. Si vous préférez les huiles, vous pouvez opter pour l’huile de jojoba, de bourrache ou d’onagre.

Si votre peau est sensible, bannissez les gommages à grains !

C’est terminé pour cet article, je ferai des routines plus élaborées pour des types de peau et problèmes plus spécifiques, mais n’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez !

comment connaître son type de peau

Enregistrer

Enregistrer

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

Tu me laisses un petit mot ? ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*