Cure de sébum, pour quel type de cheveux ?

Voici un article spécial soin capillaire ! Depuis quelques mois j’essaie de laver mes cheveux avec des soins plus naturels. Je les ai coupés assez court il y un an (comme vous pouvez le voir sur la photo de ce blog d’ailleurs !) car ils étaient très longs mais extrêmement abimés.
Et je me suis dis qu’en les faisant repousser j’en prendrai grand soin ! Je vous donnerai prochainement mes techniques de lavage mais j’ai aussi testé pendant un mois…. la cure de sébum ! Et comme à deux c’est mieux, j’ai proposé à Monsieur Coquet de la faire avec moi. Et aujourd’hui on vous donne nos avis, qui sont un peu divergents !

* Les liens suivis d’une petite étoile sont des affiliations, cela signifie que je perçois une commission si vous achetez sur ce site. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

La cure de sébum, comment ça marche ?

Qu’est-ce que la cure de sébum ?

Commençons par une petite explication, si vous ne savez pas exactement ce que c’est. La cure de sebum est un soin capillaire qui permet de réguler la quantité de sébum que nous produisons au niveau de notre cuir chevelu. Nous sommes en permanence agressés par la pollution extérieure et les produits que nous utilisons. Tout ce qui contient du silicone notamment, permet de faire un beau cheveu après le shampoing mais va le faire regraisser encore plus vite et l’abimer sur le long terme. Pour en savoir plus, découvrez les ingrédients nocifs et à éviter dans les cosmétiques.

J’ai donc arrêté les soins contenant du silicone et j’ai décidé de me lancer dans la cure de sébum pour déshabituer mes cheveux à ces produits. Le principe est simple, il suffit de ne plus se laver les cheveux pendant un mois ! Mais non ce n’est pas dégoûtant ! Au contraire, le cuir chevelu, moins agressé va plutôt avoir tendance à réguler sa production de sébum au fil des semaines.

Cela dit ça reste quand même assez contraignant à vivre et il faut savoir dans quoi vous vous lancez ! Mais ne vous inquiétez pas, je suis là pour ça !

Comment faire sa cure de sebum ?

L’idée ce n’est pas juste de ne plus se laver les cheveux et attendre que ça passe ! Le but est en effet de faire descendre le sébum jusqu’aux pointes afin de nourrir entièrement les cheveux. Et pour ça vous aurez besoin d’un allié de taille :

  • Une brosse (ou un peigne) en bois

Et voilà. C’est tout. Ça vous fait quelques économies pendant un mois !

Il faut éviter que le gras et la poussière s’accumulent sur votre crâne et donc les brosser au moins deux fois par jour. Pour cela une brosse ou un peigne en bois aux picots espacés fera très bien l’affaire ! J’ai personnellement utilisé une brosse de la marque Tek et Monsieur Coquet un peigne de la même marque.

Vous pouvez aussi utiliser un peu d’huile de jojoba en fin de cure, notamment si vous trouvez que le sébum n’a pas atteint les pointes. Cette huile est en effet ce qui se rapproche le plus du sébum que nous produisons.

Changez aussi régulièrement vos taies d’oreillers pour éviter encore une fois l’accumulation de sébum et de poussières.

Et maintenant on vous raconte nos expériences !

cure de sebum cheveux homme femme
Couple aux cheveux gras bonjour

La cure de sébum sur deux types de cheveux différents

Cure de sébum sur cheveux normaux, très fins et secs aux pointes

Semaine 1 :

Pour cette première semaine, tout se passe très bien. Ils regraissent assez vite suite à mon dernier lavage (3/4 jours) mais ça reste discret et peu gênant ! Comme ils sont assez longs je trouve quelques idées de coiffure pour cacher ça et je vous ferai sûrement un article là-dessus si ça vous intéresse. Je les brosse deux fois par jour et je constate en fin de semaine qu’après le brossage ils sont très doux !

Semaine 2 :

C’était la meilleure semaine de mon côté. Je sens que je produis déjà moins de sébum et mes cheveux sont très très doux. Je ne suis plus du tout gênée par le côté « gras ».

Semaine 3 :

Là, ça se gâte… Je trouve que le gras ne descend plus et il ne ressemble plus du tout à du sébum comme je le connais jusqu’à présent. Je perds le côté doux, la texture est moins agréable et j’ai l’impression que mes cheveux se cassent un peu. J’hésite à abandonner plusieurs fois.

Semaine 4 :

Encore plus difficile que la semaine précédente. L’odeur, qui n’était pas présente jusque là commence même à me gêner. Et je commets en plus une petite erreur car je vais à la piscine ! Avec un bonnet certes, mais mes cheveux prennent quand même un peu l’eau. Je doute que le chlore soit vraiment une bonne idée en pleine cure de sébum.

Mes pointes ne sont toujours absolument pas graissées. Je décide donc de rajouter de l’huile de jojoba pour les derniers jours*.

Le lavage :

Enfin ! Je n’en pouvais plus ! J’ai lavé mes cheveux avec le shampoing solide pour cheveux normaux de Lamazuna* en répartissant bien surtout sur le cuir chevelu.

Je sens qu’ils sont très doux et agréables à toucher dès le lavage. Cependant en sortant je remarque qu’ils ont l’air un peu sec, et que j’ai beaucoup de petites pousses qui partent dans tous les sens. Je ne sais pas si c’est parce qu’ils ont cassé ou alors que j’ai de nouveaux cheveux qui ont repoussé grâce à la cure. Ils sont très volumineux et gonflés.
Il y a quelques années j’avais les cheveux très bouclés mais ça c’était beaucoup atténué depuis quelque temps. J’espérais qu’avec la cure ils reprendraient leurs boucles, mais non, elles n’ont pas tenues après le lavage ! Je dois donc me faire à l’idée que c’est bien que ma nature de cheveux qui a changée…

Au séchage je trouve qu’ils gardent cet aspect sec et je suis un peu déçue. Je pense que j’aurais dû arrêter après la deuxième semaine et que mes cheveux très fins n’ont pas trop apprécié la fin de cette cure !

Après la cure de sébum :

Ça fait maintenant trois semaines que j’ai terminé ma cure. J’ai fait un shampoing par semaine.

J’utilise plusieurs shampoings différents. Avec le shampoing clarifiant Come Clean ils sont restés sans graisser pendant presque 8 jours. Un peu moins avec Lamazuna (5 jours), mais j’alterne régulièrement. J’ai aussi fait un co-wash (une technique de lavage dont je vous parlerai plus tard). Mais je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup d’ingrédients pas du tout naturels dans celui que j’utilise, et je préfère vous présenter des produits de bonne qualité.

Je remarque quand même que la douceur que j’ai gagné avec ma cure a bien persisté ! Ils sont en effet bien plus agréables au toucher maintenant. Par contre au niveau aspect je reste un peu déçue. Ils n’ont finalement pas vraiment gagné en volume et ils restent assez abimés, peut-être même un peu plus !

Et maintenant passons à l’expérience de Monsieur Coquet !

Cure de sébum sur cheveux épais, gras et très abîmés

Semaine 1 :

Monsieur Coquet a des cheveux très bouclés, à la limite du frisé. Mais ils sont tellement abîmés par des années de mauvais soins que les boucles ne se voient presque plus !
Je lui donc proposé une cure de sébum pour voir si ça ne leur ferait pas du bien. La première semaine s’est plutôt bien passée, bien que ses cheveux aient très vite graissés.

Semaine 2 :

A mon inverse, c’était la plus difficile à vivre pour lui. Comme il avait pris l’habitude de se laver très régulièrement les cheveux, ils sont vite devenus vraiment gras et il n’avait jamais connu ça. Heureusement avec le brossage le sébum descendait bien et ses pointes semblaient déjà moins sèches !

Semaine 3 :

Comme pour moi, la production de sébum s’est régulée vers cette période de façon naturelle. Ses pointes étaient tellement sèches et abîmées qu’elles semblent déjà en meilleure en forme. Il n’a plus de boucles à ce stade mais ses cheveux ne paraissent pas vraiment sales.

Semaine 4 :

RAS ! Tout se passe bien dans le meilleur des mondes pour lui. Ses pointes étant un peu sèches il ajoute de l’huile de jojoba* pour sa dernière nuit.

Le lavage :

Comme pour moi, Monsieur Coquet a utilisé le shampoing solide pour cheveux normaux de chez Lamazuna*. Aussitôt sorti de la douche, de belles boucles apparaissent déjà ! Et au séchage c’est encore mieux. Pour la première fois depuis longtemps il a des boucles bien définies et ses cheveux sont tout doux.

Il est super content et moi… je suis jalouse !

Après la cure de sébum :

Il s’est lavé les cheveux une fois par semaine tout comme moi. Mais lui a gardé de belles boucles qui tiennent sur la durée et ses cheveux graissent beaucoup moins !

La cure de sébum lui a donc vraiment fait du bien. Je pense par contre qu’il faudra lui trouver une routine shampoing plus nourrissante pour que ses pointes ne s’abîment pas trop à nouveau.

En conclusion

Eh bien non, je pense que la cure de sébum n’est pas adaptée à tous les types de cheveux. Je crois que mes cheveux sont peut-être trop fins pour pouvoir supporter la cure. Ils ont besoin d’être hydratés plus régulièrement et peut-être que deux semaines de cure auraient suffi.

Je vous conseille donc de d’apprendre à connaître votre type de cheveux avant de vous lancer dedans !

A l’inverse Monsieur Coquet a surtout besoin de nourrir et le gras du sébum et l’huile de jojoba lui ont fait beaucoup de bien.

Et vous avez-vous tenté l’expérience ? Ça vous a réussi ?

Enregistrer

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

10 commentaires, ajoute-le tien ! ^^

  1. Shiriliz

    Je n’ai jamais fait de cure de sébum a fond. Quand on est parti un mois en Malaisie j’ai essayé de ne les « laver » qu’a l’eau clair, juste pour enlever le sel de la mer après baignade… Du coup ce n’était pas très concluant. Mais ça m’a quand même permis de m’habituer à repousser le lavage des cheveux plus loin.
    Désormais je ne me lave les cheveux qu’une fois par semaine avec des produits bio. Je te conseille d’ailleurs d’utiliser des produits labelisés Nature & Progrès car c’est le label bio le plus à cheval sur les composants et ingrédients. Pour ma part j’utilise des shampoings Cosmo Naturel. Ca va faire un an environ et mes cheveux sont vraiment beaux. Même ma coiffeuse a remarqué la différence et était impressionnée quand je lui ai dit que ca faisait 6 mois depuis ma dernière coupe car je n’avais pratiquement aucune fourche. J’ai remarqué qu’ils ont aussi épaissi et ont plus de volume.
    Quant à Erwin on a vu la différence quand on est tombé en rade de shampoings bio, il a utilisé de l’industriel anti-pelliculaire. Ca a été une vraie catastrophe, il n’avait jamais eu autant de pellicules. Le lavage d’après, produit bio : chevelure nickel.
    De bons produits bio c’est déjà un grand pas je pense :)

    • Caroline

      Oui c’est clair que des produits bio c’est djéà beaucoup mieux, mais ça ne veut pas forcément dire clean. Surtout que moi je cherche aussi non testé sur les animaux et encore une fois bio n’est pas du tout une garantie sur ce sujet >< J'étais aussi tombée une fois en rade de shampoing et j'avais utilisé un dop de secours que mon frère avait oublié chez moi. C'était juste l'horreur le lendemain XD Je vais regarder pour le label je ne le connaissais pas. Pour la cure de sébum par contre j'avais vu qu'il fallait éviter de la faire en été où les cheveux ont encore plus besoin d'être hydratés.

  2. Laumie

    Je n’ai jamais essayé et je n’essayerai jamais, tout simplement parce que je suis très gênée par l’aspect assez immonde que peuvent prendre mes cheveux lorsqu’ils sont gras.

    Par contre, je suis passée au shampoing bio et je ne me lave plus les cheveux qu’une seule fois par semaine. Cependant, j’ai constaté que malgré ce passage au bio, mes cheveux regraissent très vite … Alors est-ce que c’est parce que les sulfates et autres saloperies des shampoings du commerce ont du mal à partir ou bien est-ce que c’est parce que le shampoing bio que j’ai pris n’est pas bon, je ne sais pas, mais toujours est-il que je me pose des questions =/

    • Caroline

      Tu utilises quoi comme shampoing? Utiliser du bio ce n’est pas du tout une garantie de bonne qualité. J’ai découvert récemment que le silicone et les sulfates ne sont pas les seuls ingrédients dégueu. D’ailleurs j’ai compris pourquoi mes cheveux graissaient aussi vite après un de mes shampoings que je pensais clean car sans silicone. En fait y avait plein d’autres merdes qui avaient le même effet. Faudrait que j’essaie de faire une liste avec des marques clean et des ingrédients à éviter.

  3. fleur de lupin

    Ton article est très bien fait et le fait d’avoir un avis masculin, d’autant plus positif, sur le sujet, le rend inédit.
    Je suis à 4 semaines sans shampooing. Mes cheveux sont comme les tiens, secs et fins à tendance bouclée. Mon rythme habituel est de 1 shampg / sem.
    Par contre, je n’hésite pas à les hydrater pendant la cure et même à huiler les pointes dès qu’elles en ont besoin.
    Pour cette cure (c’est ma deuxième), j’ai même à 2 reprises huiler les racines car je manque de sébum.
    Commme toi, à la première j’ai trouvé mes cheveux secs suite au lavage, je les aimait mieux avant de laver !
    J’en ai conclu que j’avais arrêté trop tôt et pas utilisé le shamp. adapté à la situation (trop agressif bien que bio).

    Ton homme à trouvé son rythme de cure, pourquoi ne pas retenter pour trouver le tien ? Peut-être avec une brosse en sanglier ? En te permettant d’hydrater les longueurs, de brosser seulement si besoin ?
    Encore bravo ; je vais de ce pas visiter le reste de ton blog !

    • Caroline

      Salut Fleur de Lupin ! Merci pour ton commentaire et tes conseils, désolée je réponds un peu tard, j’étais en vacances :) Je pense que je n’utiliserai pas de brosse en poils de sanglier, je ne sais pas du tout dans quelle condition sont traités ces animaux pour fabriquer des brosses donc je préfère m’abstenir. En plus je trouve que depuis que j’utilise ma brosse en bois mes cheveux sont beaucoup moins cassants donc elle me va très bien !

      J’ai lu par la suite que la cure de sébum n’était pas forcément adaptée à tous les types de cheveux et dans mon cas je crois en effet que ce n’était pas forcément l’idéal. Je réessaierai peut-être l’hiver prochain différemment (et je le dirai sur ce blog évidemment !); N’hésite pas à me suivre sur facebook ou t’abonner à ma newsletter si le blog te plaît :)

  4. J’ai les cheveux sec et bouclé et si je fait la cure de sebum de 1 mois sa pourrait régularisé ma production de sebum? parceque j’en produit pas beaucoup.

    J’ai les cheveux magrebin bouclé et sec

    • Caroline

      Salut Sarah ! Vu la nature de tes cheveux, je ne suis pas sûre que la cure de sébum soit adaptée, il semble que ta régulation est déjà assez faible. Par contre tu peux en profiter pour bien espacer tes lavages et utiliser des produits naturels (sans silicone surtout) pour que tes cheveux soient moins abimés.

      Je suis en train de tester une nouvelle technique de lavage et je ferai prochainement un article pour les cheveux secs et bouclés (j’ai la même nature, mais avec des cheveux très fins je ne sais pas si les tiens sont épais ou fins). N’hésite pas à t’abonner et tu recevras un mail avec tous les derniers articles dedans une fois par mois. A bientôt !

  5. Isabelle

    Bonjour ! Merci pour cet article, j’ai moi même un type de cheveux gras et je ne savais pas si je pouvais faire cette cure ou non. Je vais tester, mon dernier lavage date d’il y a 3 jours après avoir fait un soin horrible car trop d’huile et difficile à enlever au shampoing. Ça m’a donné un bon aperçut d’avoir les cheveux hyper gras jusqu’aux pointes lol. J’espère que ça m’aidera un peu.

    • Caroline

      Bonsoir ! Merci à toi pour ton commentaire :) N’hésite pas à me dire ce que tu as pensé de la cure de sébum une fois terminé ! Je suis en train de tester une variante un peu différente ce mois-ci, je viendrai faire un point le mois prochain !

Tu me laisses un petit mot ? ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*