bilan vegetarisme vegan 10 ans

Végétarienne depuis 10 ans, mon bilan en vidéo

Le mois dernier j’ai fêté mes 10 ans de végétarisme ! Depuis je suis devenue végétalienne et vegan et j’ai donc pensé qu’il serait intéressant de vous faire un petit bilan sur mon évolution dans ce mode de vie que je commence à connaître relativement bien ! Je vous ai demandé si vous aviez des questions sur mes réseaux et j’y ai répondu en vidéo :)

De végétarienne à vegan : mon parcours depuis 10 ans

Avant toute chose je vous laisse regarder la vidéo (si ce n’est pas déjà fait) qui devrait répondre à une grande partie de vos questions :

Comme je l’explique dans la vidéo, je suis donc devenue végétarienne quand j’étais au lycée, il y a (déjà) 10 ans. A l’époque il était peu courant de rencontrer des végétariens, et rarissime de croiser des végétaliens ou des vegans ! Les seuls avec je pouvais échanger, c’était en ligne. La fin du lycée et les premières années ont été assez rudes, dans le sens où je me sentais isolée et (trop) souvent jugée. Mais j’étais persuadée de faire quelque chose de bien et je n’ai pas imaginé une seconde faire marche arrière. Encore à ce jour il est impensable pour moi de tuer des animaux pour me nourrir.

Difficultés pour devenir végétalienne :

Dans l’idée le végétalisme me tentait, mais je pense que la stigmatisation dont j’avais été victime à l’adolescence a grandement joué dans mon blocage pour changer à nouveau mon alimentation et mon mode de vie. Si bien que pendant plusieurs années, notamment quand le véganisme a explosé, j’ai beaucoup usé de mauvaise foi et de déculpabilisation pour ne pas revivre ça ! Je me sentais très bien en tant que végétarienne, j’avais trouvé mes repères, plus personne dans mon entourage ne me jugeait et en plus même ma famille s’y mettait ! Mais en créant ce blog je me suis pris la réalité de plein fouet sur le calvaire des animaux (notamment dans l’industrie du lait) et fermer les yeux est devenu de plus en plus difficile.

Un voyage à New-York pour sauter le pas

Alors que je savais que j’allais devenir végétalienne (et donc vegan), je pensais m’engager dans une transition lente pour tenter d’arrêter progressivement les POA (produits d’origine animale) et notamment le fromage. Finalement je suis partie en vacances à New York au mois d’octobre. J’avais décidé de faire des « vacances vegan » car je savais qu’il serait facile de manger végétalien sur place. Ca été tellement facile, en effet, que j’ai continué dans ma lancée en rentrant en France ! Depuis j’ai rencontré des difficultés mais j’ai tenu bon, même à Noël et face aux raclettes !

Le véganisme : plus qu’une alimentation, un mode de vie

Ma vidéo est très axée sur l’alimentation, car les questions que vous m’aviez posées s’orientaient beaucoup sur ce sujet. Cependant le véganisme ce n’est pas QUE ça. Bien que le végétalisme soit une partie importante du véganisme, pour être vegan il faut également faire attention aux produits cosmétiques (vegan et cruelty-free), à la mode (sans cuir, laine, fourrure ou soie) ou encore aux loisirs (cirques sans animaux, zoo, etc…). Puisque le véganisme c’est tout simplement d’éviter l’exploitation animale.

J’avais également réalisé une vidéo sur le véganisme et sa définition, que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Véganisme et carences

Tout au long de mon végétarisme j’ai beaucoup fait surveiller le fer et je n’ai jamais eu de carence à ce niveau. De manière générale vous avez peu de risques de carences si vous mangez équilibré et que vous n’êtes pas prédisposé (à l’exception de la B12). Donc pas de panique ! En cas de doute, allez voir votre médecin pour lui demander une analyse avant de vous auto-médicamenter !

Le plus gros risque de carence quand vous êtes végétarien, c’est la vitamine B12. M’étant mal renseignée et face au manque d’information des médecins sur le sujet, je n’avais jamais fait surveillé la B12. Je me suis retrouvée avec une carence importante qui m’a mise totalement KO pendant plusieurs mois. Donc pensez bien à vous faire surveiller la B12 si vous avez un régime végétarien, car il y en a très peu dans les POA.

Si vous avez un régime végétalien, il est impératif de se complémenter en B12 car la B12 d’origine végétale ne s’assimile pas ou très mal. Attention car la carence peut s’installer de façon insidieuse et provoquer de gros problème neurologique. Ne prenez pas ce sujet à la légère.

 

abonne toi youtube

J’espère que mon expérience pourra vous aider, si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à me les poser ici ou même par mails. Je pense faire une autre vidéo plus spécifique sur les blocages et difficultés de passer d’une alimentation à une autre car je sais à quel point cela peut-être compliqué !

 

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

Tu me laisses un petit mot ? ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*