no poo laver cheveux sans shampoing

Pourquoi je ne suis pas au No Poo ? Laver ses cheveux sans shampoing

Helloooo ! J’ai complètement oublié de vous dire que je partais en vacances et je n’ai eu aucune motivation pour écrire ces derniers temps ! Mon blog était donc légèrement à l’abandon mais ouf, me revoilà ! Pendant que je profitais du soleil et de la mer j’ai pu me poser des questions existentielles hautement intellectuelles comme « pourquoi je ne suis pas passée au No Poo » ? Le No Poo c’est une technique de lavage des cheveux sans shampoing et j’avoue j’ai du mal à franchir cette étape. Et je vous explique pourquoi dans cet article !

* Les liens suivis d’une petite étoile sont des affiliations, cela signifie que je perçois une commission si vous achetez sur ce site. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Se laver les cheveux sans shampoing c’est possible avec le No Poo !

Le mot « Poo » est un raccourci de shampoo qui signifie shampoing. Quand on dit No Poo cela signifie donc bien « pas de shampoing ». Mais alors quoi, on ne se lave pas les cheveux ?

Si mais uniquement avec des produits (principalement) alimentaires et totalement naturels. Par exemple de la compote de pomme, des poudres diverses et variées aux noms difficilement prononçables (shikakaï, sidr, reetha, etc…) ou encore des noix de lavage. On peut également réaliser des Water Only (lavage des cheveux à l’eau).

Évidemment il plein d’autres options et si ça vous intéresse je vous recommande le groupe facebook Communauté No Poo ou j’ai appris énormément sur les soins des cheveux au naturel !

No Poo VS Low Poo : quelle est la différence ?

Je crois que je vous en avais déjà parlé de cette nuance entre No Poo et Low Poo dans mon article sur le water only mais un petit rappel ne peut pas faire de mal.

Le Low Poo est une technique de lavage qui consiste à utiliser un shampoing propre qui ne contient aucun ingrédient nocif, comme les perturbateurs endocriniens qu’on retrouve énormément dans les shampoings du commerce. Depuis presque deux ans j’utilise des shampoings issus de la slow cosmétique* qui correspondent au critère Low Poo !

Voir ma liste des ingrédients nocifs pour l’homme et/ou l’environnement par ici !

Pourquoi je ne suis pas passée au No Poo

Dans le milieu du cheveu naturel atteindre le « No Poo » est un peu le Graal. Mais c’est un chemin semé d’embuches qui n’est pas donné à tout le monde et je vous explique pourquoi j’ai décidé pour ma part de me contenter (pour l’instant) du Low Poo !

no poo lavage cheveux sans shampoing

La pollution… ça salit les cheveux !

Je suppose que ça dépend de chaque individus mais pour ma part mes cheveux accrochent très vite la saleté… quelle chance ! Si je ne lave pas pendant trop longtemps (et même en les brossant souvent) je me retrouve avec un plumeau à poussières à la place d’une jolie chevelure. Ils prennent aussi les odeurs et puis je suppose toutes les microparticules que je ne vois pas finissent par les graisser.

Et… je vis en région parisienne, donc pas vraiment l’endroit le moins pollué de France… Dès que je m’éloigne de Paris je peux très vite espacer mes lavages. Mais une fois de retour, ils ont du mal à faire la semaine. Et ce qui est génial dans le No Poo c’est de pouvoir le faire peu souvent. Je n’ai malheureusement pas spécialement le temps de me faire des soins de 4h à la compote de pomme tous les 4 jours…

D’où mon point suivant :

Le No Poo c’est chronophage

Si vous êtes adepte du cocooning ça peut-être un bon moyen de prendre du temps pour soi mais pour ma part j’ai du mal à trouver le temps de faire des préparations et surtout de les laisser poser. Le Water Only est également assez long à réaliser (plus qu’un shampoing classique) et un peu contraignant. Bref, parfois je ne prends pas le temps tout simplement.

Je suis trop impatiente

Bon vous devez vous en douter au vu du point précédent… Mais le No Poo c’est aussi beaucoup de recherches et beaucoup de tests ! Qui sont souvent infructueux et on se retrouve avec des cheveux encore plus poisseux alors qu’on essayait de les laver !

Je n’ai pas trouvé LA solution qui me permet de vraiment espacer mes lavages et surtout la solution qui me donne des cheveux avec un aspect aussi propres que je le souhaiterais. Et c’est vrai j’ai souvent la flemme de me mettre à tester plein de solutions différentes alors que je sais que mon shampoing m’attend dans la douche !

Parfois… je privilégie l’esthétique

Il faut une sacrée force mentale pour se départir du regard de la société. Et dans mon cas ce n’est pas du tout mon point fort ! Alors si parfois j’arrive à me lancer dans des mois sans rien ou des cures de sébum j’ai quand même du mal à rester trop longtemps les cheveux gras. Et je finis souvent par craquer et me faire un shampoing quand un test de No Poo ne tourne pas comme je le souhaiterais.

Quand on est au No Poo il faut également éviter toutes les colorations chimiques et la décoloration et c’est une option que j’ai envie de garder pour le moment. Oui ce n’est pas très naturel je le reconnais mais j’ai envie de faire des folies ces temps-ci !

Voilà les quelques raisons qui font que pour l’instant je ne suis pas au No Poo ! Mais peut-être que ça changera. Est-ce que vous avez trouvé une solution qui fonctionne bien pour vous ? Balancez vos astuces No Poo en commentaires :)

Si vous avez aimé cet article, pensez à le partager ! ^^

7 commentaires, ajoute-le tien ! ^^

  1. Je suis comme toi ! A chacun.e de fixer ses limites aussi :)
    Et je me dis qu’en optant pour le Low Poo on aide certaines marques à se développer !

    • Caroline

      Je pensais avoir répondu désolée ! Et tout à fait d’accord avec toi, on peut consommer de façon éthique et développer des marques responsables ^^

  2. Merci pour ton article !
    Je suis actuellement dans mon mois test de ce que mes cheveux peuvent supporter. Je n’ai pas attendu le fameux mois avant de passer aux produits naturels. J’ai commencé par me me laver les cheveux à la farine de pois chiche et les rincer au vinaigre de cidre. J’espace au maximum mes shampoings en faisant de temps en temps des shampoings secs à la fécule de maïs. Pour l’instant, ça marche plutôt bien et mes cheveux sont brillants. Donc je continue, en y allant étape par étape. Je vais sans doute tester à un moment le low poo, que je trouve vraiment pratique d’ailleurs :)

    • Caroline

      Coucou ! Merci pour ton message :) C’est super si ça marche bien pour toi, j’espère que la low poo te réussira ! En ce moment j’envisage de tester les noix de lavages aussi, il paraît que c’est pas mal !

  3. Bonjour Caroline ! J’ai lu ton article avec attention… Je suis nouvelle dans le low poo et je découvre beaucoup… Te lire est donc bien intéressant !
    Je m’excuse par avance de mon long message mais j’ai besoin de conseils…
    Pour ma part j’ai commencé à supprimer les silicones de ma routine depuis février. Au départ, avec mon nouveau shampooing tout se passer nickel, j’étais surprise de ne pas connaître de « période de transition » ni rien. Puis, après maintes semaines d’utilisation, j’ai commencé à expérimenter quelque chose de bien étrange… Les cheveux poisseux ! Je ne comprenais pas d’où ça venait, d’autant plus que c’était assez soudain.. L’arrière de mon crâne restait sale avec des résidus blancs.. Je me dis que c’était peut-être le silicone qui partait.
    Ensuite j’ai entrepris de changer de shampooing car j’ai appris à mieux regarder les compo de mes produits et j’ai donc vu que mon shampoo contenait une alternative aux silicones, le polyquaternium. J’étais po contente moué !
    Donc voilà, j’alterne actuellement avec deux shampooings. Un clean sans sulfates ni silicones, ni dérivés, et un autre un peu plus « fort » avec une compo clean mais avec du sodium coco sulfate.
    J’ai rajouté ce dernier car le premier sans sulfate avait encore tendance à me laisser les cheveux poisseux (phénomène dur à comprendre qui m’arrive encore de temps à autre, malgré un bon rinçage).

    Mais maintenant, j’ai un nouveau problème et j’ai vraiment besoin de conseils…

    En effet, plus je m’enfonce dans cette nouvelle routine, plus mon cuir chevelu se sensibilise. Je découvre un problème que je n’ai jamais eu : démangeaison et irritation du cuir chevelu.
    Je ne comprends pas… Peut-être que sans silicones mon cuir chevelu mis à nu ne supporte même plus les tensio-actifs doux?
    Je dois tout d’abord essayer de rajouter du vinaigre de cidre à ma routine ainsi que faire des masques à l’argile blanche de temps en temps pour équilibrer le PH et absorber le surplus de soin dans mes cheveux.
    Mais si ça ne fonctionne pas, je suis vraiment perdue ! Peut-être que la compo clean de mes shampoo ne l’est pas assez… Je vais peut-être devoir abandonner le sodium coco sulfate présent dans l’un et le Cocoamidopropyl Betaine présent dans l’autre. Je vois pas ce que ça pourrait être d’autre à part ces deux là…
    Que penses-tu de la base lavante de Aroma-zone ? Ou de leur shampoing neutre ? Ou encore le gel moussant neutre de Centifolia ?
    J’ai vraiment besoin d’aide ! :(
    Merci par avance de ton attention, désolée pour le pavé…

    • Caroline

      Salut Twing, merci pour ton long message je vais essayer de te répondre au mieux. Les cheveux poisseux ça arrive assez couramment dans le low poo et no poo, c’est le problème quand tout n’est pas « plastifié » d’avoir du mal à trouver une routine qui correspond à la vraie nature de nos cheveux. De ce que je lis tu as l’air d’avoir un cuir chevelu assez gras et une grosse production de sebum. Donc effectivement les tensio actifs à la noix de coco c’est pas forcément terrible (la noix de coco c’est gras… très très gras !). Les démangeaisons ça vient probablement du sebum qui s’accumule et qui étouffe ton cuir chevelu. Les water only m’ont bien aidée de ce côté. J’ai fait un article dessus sur mon blog si tu veux te renseigner.
      Les références que tu as donné je ne connais pas mais les ingrédients ont l’air d’aller. Si tu ne connais pas j’avais testé pendant un moment le shampoing solide Notox de Pachamaimaï et ça m’avait pas mal aidé pour les démangeaisons. Sinon je ne l’ai pas encore testé mais ça sera mon prochain achat, un shampoing aux noix de lavage qui sont apparemment idéales pour nos types de cheveux (j’ai le même que toi je pense ils deviennent vite poisseux ^^).

      Voilà j’espère avoir pu t’aider, n’hésite pas à me tenir au courant !

  4. Bonjour,

    J’ai une tendance à cheveux « gras » et en fait ma coiffeuse bio m’a expliqué que j’avais un dérèglement des glandes sébacées et donc transpiration. Pas de véritables cheveux gras. Elle était étonnée que je sois pas dégarnie aux tempes ^^. Heureusement !!!
    Je suis à la farine de pois chiche + eau tous les 2/3 jours et ça me réussit mieux que tous les shampooings et poudres essayées jusque-là.
    Que ce soit farine de pois chiche ou Shikakaï ou Rhassoul (le rhassoul ne me réussit pas), j’ai jamais laissé poser.
    Bonne continuation dans ta démarche.

Tu me laisses un petit mot ? ^^

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*